La Saint-Jacques à l’honneur

C’est la pleine saison de la Saint-Jacques. Ce mets fin et délicieux est porteur d’une symbolique forte depuis bien longtemps, que ce soit en ébénisterie, pour les amateurs de Boticelli, ou encore pour les pèlerins de Compostelle. L’occasion pour nous de faire un focus sur ce produit.

Ma  passion du terroir, des saveurs et de la qualité m’ont permis de développer des liens forts avec les producteurs locaux, depuis les producteurs et éleveurs du cœur des Flandres jusqu’aux pêcheurs de boulogne-sur-mer. Grâce à notre mareyeur, Christophe Henry, nous vous proposons des Saint-Jacques de Boulogne-sur-mer ; fraîches, issues de la pêche locale, raisonnée et à taille humaine. Ces curieux mollusques atteignent leur maturité sexuelle au bout de deux à trois ans. De plus, les Saint-Jacques vivent entre 10 et 80 cm sous le sable. Il est donc extrêmement important de respecter leur cycle naturel et les lieux propices à la pêche aux Saint-Jacques afin d’assurer la pérennité de l’espèce et de ne pas perturber les autres poissons et mollusques qui vivent sous les bancs de sable. Fort heureusement, cette pêche est réglementée, le nombre de Saint-Jacques ainsi que la période de pêche sont ainsi limités.

Saint Jacques boulogne sur mer et savoir faire

Quelques faits qui rendent la Saint-Jacques peu commune :

 

  • Les Saint-Jacques vivent en banc, mais s’autofécondent.
  • Les Saint-Jacques se déplacent par bonds, grâce à l’hydropropulsion, pour fuir son principal prédateur : l’étoile de mer.
  • Si vous voulez connaître l’âge d’une Saint-Jacques, il suffit de compter les stries sur sa coquille !
  • Elle repère les prédateurs grâce à une dizaine de petits yeux et des mini-tentacules.
  • La Saint-Jacques peut vivre jusqu’à 20 ans !
  • Le corail, souvent délaissé par les consommateurs qui préfèrent la noix, est en réalité son appareil reproductif : le blanc correspond à la partie masculine et le rouge à la partie féminine.
  • Les Saint-Jacques sont diététiques. En plus de contenir plein de bonnes choses, elles sont très peu caloriques. Pour 100g de noix, on compte environ 70 calories, 15 à 20g de protéines et moins d’un gramme de lipides.

 

Autant de raisons qui font que j’aime travailler ce produit, d’apparence si simple mais si délicat.

stjacques_laiterie

 

Share Button

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *